Accueil
Bienvenue
Histoire et récits
Photos
L'association
Généalogie
Statuts
Assemblées générales
Comptabilité
Petites annonces et Liens
Forum
Contact
 

Les DECROIX



Le nom semble être originaire du Boulonnais où, selon des documents en latin, vivaient au XII ème siècle des « de Cruce ».

Néanmoins les premiers Decroix connus étaient originaires de Saint Omer, ils se fixèrent à Lille vers le milieu du XVII ème siècle.

Selon une généalogie établie par Jules Decroix-Mille, le premier Decroix connu serait Antoine Decroix vivant en 1569; il aurait eu pour fils Joachim, époux Morel dont Mathieu, époux Petit, dont Nicolas époux Cornichet.

Pierre Decroix (1912) cite comme premier ancêtre connu, Eustache Decroix, né à Saint Omer, qui vint à Lille comme médecin des armées et s'y fixa, il épousera Marie des Corniclet.

L'Eustache de Pierre semble bien être le Nicolas de Jules; peut-être s'agissait-il d'Eustache Nicolas ou l'inverse.

L'un de ses fils, Nicolas Joseph acquiert la bourgeoisie de Lille en 1715; il épouse Nicole Morel née en 1660, veuve de Simon Vignez dont elle avait eu quatre enfants.

De ce mariage naissent deux enfants, Eustache Joseph qui suit, et Marie Joseph qui fut religieuse des soeurs grises de Lannoy.

Eustache Joseph Decroix naquit en 1699 à Lille. Il épouse Thérèse Van Gaver, fille de Gilles. Il devint bourgeois de Lille en 1725. Il était Salineur, le commerce du sel étant resté libre en Flandres, il mourut le 03/04/1774 et sa femme le 01/09/1772. Du mariage naquirent dix enfants dont un seul garçon:

. une fille qui épouse Dominique Dumortier de Douai (5 enfants)

. Amélie qui épouse M.Forceville, d'Estaires (10 enfants)

. Catherine, morte en 1807, célibataire

. Alexandrine, 1732/1787, épouse Gilles Beaussier

. Isabelle épouse Adrien Baillon (4 enfants)

. Henriette, 1736/1792, religieuse de l'Abiette donnait des leçons de danse aux jeunes filles de la bourgeoisie Lilloise.

. Marie Françoise Louise née en 1735 épouse Louis Bonaventure Vanhoenackre qui fut le premier maire de Lille

. Constance, 1739/1809 épouse Adrien Leroy

. Marie-Claire épouse Crépin Burette

. Jean François Eusache Decroix né le 27/11/1737, mort le 17/11/1812.

Jean François Eusache Decroix fut fabricant de fil à coudre jusqu'au début du 19ème siècle puis se lança dans le commerce du sucre.

Il épouse le 07/08/1773 Charlotte Angélique Dejaeghere dont naquirent 4 enfants:

. Charlotte, 1774/1863 épouse Louis Vanhoenackre, son cousin germain, fils de Louis et de Marie Françoise Decroix, dont 2 filles restées célibataires.

. Eustache Philippe, 1777/1867, Contrêleur au change, épouse Amélie Van der Veken dont 2 enfants.

. Alexandrine, 1778/1851, épouse Henri Cuvelier, veuf d'Henriette Dathis

. Louis François Joseph né le 03/01/1780 et meurt le 09/05/1862

Louis François Joseph Decroix épouse, en 1805, Julie Beaussier, née en 1785, second fille de son cousin germain Beaussier-Mathon; son père était un gros négociant et fut député à la chambre Introuvable en 1816 (Ultras, Chambre introuvable; du 14-22 août 1815 au 5 septembre 1816

Élection de 1815 : Reconduits dans cette « Chambre introuvable », les Ultras poursuivent leur œuvre (réinstaller la monarchie absolue, répression, règlements de comptes). Louis XVIII doit lui-même dissoudre cette chambre excessive qui l'effraie le 5 septembre 1816 pour couper à la reprise de la Terreur légale, les excès ultras menaçant la stabilité même du royaume et de la Restauration, allant jusqu'a faire craindre une nouvelle révolution.

" Cette Chambre, que dans les premiers temps le roi qualifia d'introuvable, se montra folle, exagérée, ignorante, passionnée, réactionnaire, dominée par les intérêts de caste ", tel en est la définition de la comtesse de Boigne. Bien décidé à se défaire de cette Chambre devenue impossible, d'autant que l'empereur de Russie lui-même menace de laisser ses troupes en France si le roi ne renvoie pas de tels députés, Louis XVIII admet : "Ils finiraient par m'épurer moi-même. " A l'annonce de la dissolution, la rente monte aussitôt de trois points... Après un an passé à institutionnaliser la "Terreur blanche" et à tenter de forcer la marche du pays vers l’Ancien Régime, la "Chambre introuvable" est dissoute par Louis XVIII. Plus royaliste que le roi, cette chambre a prôné l’exécution ou l’exil des "traîtres" des Cent Jours, muselé la presse et surtout créé des tribunaux spéciaux : les Cours Prévôtales. Plus modéré et épaulé le Duc de Richelieu et Decazes, Louis XVIII mise sur l’élection d’une chambre plus modérée susceptible de ramener la sérénité en France. )

Louis Eustache entra dans la maison de commerce de son beau-père.

Paralysée des jambes à la suite d'un accident, Julie Beaussier, effectua un voyage homérique dans le midi de la France pour y suivre un traitement, à base de bains de vin, qui, paraît-il, la guérit.

De ce mariage naquirent 4 enfants:

. Louis, 1813/1835

. Jules César Alexandre qui suit

. Henry mort en bas âge

. Julie qui épouse en 1848 Auguste Delefils

Jules César Alexandre naquit le 07/04/1818; c'est, paraît-il, son parrain qui, vexé de ne pas voir son prénom parmi les prénoms choisis par les parents, lui donna ces prénoms en le déclarant à la mairie.

Jules Decroix fonda la Caisse Commerciale du Nord qui devint plus tard la banque Verley-Decroix, elle-même ensuite absorbée par le Crédit du Nord.

Il épousa en 1843 Marie Louise Henriette Dathis, fille de Carlos (Charles) et d'Eugénie Van Blarenberghe qui descendait de peintres lillois qui eurent leur célébrité au 17ème siècle et dont certaines toiles se trouvent à Versailles.

De ce mariage naquirent 5 enfants:

. Jules, né en 1842, épouse Cécile Mille, fille d'Adolphe Mille-Beaussier

. Henri qui suit

. Pierre, 1848/1903, épouse Gabrielle Plaideau

. Albert, 1848/1949, épouse Marie Gabrielle Chadefaud (1860/1943)

. Marie, 1848/1941, épouse Georges Delaporte (1845/1938)

Henri Decroix, 1845/1940, était Banquier, c'est lui qui fit de Vaucottes le berceau des vacances des Decroix; il épouse Pauline Mille, soeur de Cécile qui a épousé Jules Decroix; elle était la fille d'Adolphe Mille-Beaussier et soeur de l'écrivain Pierre Mille qui connu, à l'époque, un certain renom.

De ce mariage naquirent 8 enfants:

. Robert, mort en 1953, épouse Emilie Becquart décédée en 1959

. Daniel, mort en 1921 (noyade à Vaucottes), épouse Elisabeth Watine (soeur d' Emmanuel Watine, père de Joseph Watine)

. Georges, 1878/1945 épouse Mathilde Pierart

. Gabrielle épouse Louis Boutemy

. Francis, 1882/1917, jésuite, mort au champ d'honneur

. Louise née en 1884 (centenaire) épouse Robert Colette

. Madeleine épouse Robert d'Arras, notaire à Dunkerque

Famille Decroix
© 2009